Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association APSAS

Association APSAS

Association de randonnée pour les personnes atteintes de maladies chroniques dans les alpes du sud


Août 2021, des bancs, des bans et encore des bancs

Publié par Cecile ARCIS sur 28 Août 2021, 14:59pm

En descendant du refuge des Bans. (Photo MF)

En descendant du refuge des Bans. (Photo MF)

Dernières images de ces journées partagées. Ici dans la vallée de Narreyroux. (Photo MF)

Dernières images de ces journées partagées. Ici dans la vallée de Narreyroux. (Photo MF)

Le séjour estival de l'Apsas vient de s'achever. Un séjour de 4 jours à la découverte de  la vallée de la Vallouise. Nous repartons avec des images plein les yeux et des souvenirs qui nous accompagnerons jusqu'à l'année prochaine. 

C'était un retour puisque nous y étions en mars 2020. Même refuge de la Blanche, mais participants différents pour certains. 

Quatre jours de découverte sous la houlette de Sandrine et de Jacques. Nous partons, le premier jour, doucement depuis la Bâtie des Vigneaux, en direction du hameau des Vigneaux, le long de la Gyronde et retour en courbe de niveau.

Nous pique-niquons, sur le parvis de l'église des Vigneaux, à l'abri de l'église St Laurent des Vigneaux, datant du XVè siècle et qui arbore à l'extérieur une fresque illustrant les vices et les châtiments, attribuée aux Lombards.  Au total 120 mètres de dénivelé et 6 Km parcourus. 

 

 

 

Briefing avant le départ, devant l'église St Claude, à la Bâtie des Vigneaux. (Photo MF)

Briefing avant le départ, devant l'église St Claude, à la Bâtie des Vigneaux. (Photo MF)

Le groupe franchit la Gyronde. - Le long de la Gyronde- L'église des Vigneaux. (Photos MF)Le groupe franchit la Gyronde. - Le long de la Gyronde- L'église des Vigneaux. (Photos MF)
Le groupe franchit la Gyronde. - Le long de la Gyronde- L'église des Vigneaux. (Photos MF)Le groupe franchit la Gyronde. - Le long de la Gyronde- L'église des Vigneaux. (Photos MF)

Le groupe franchit la Gyronde. - Le long de la Gyronde- L'église des Vigneaux. (Photos MF)

Installation dans le gite de la Blanche, dans lequel les propriétaires sont toujours aussi bienveillants et les chambres toujours confortables.

Deuxième jour départ pour Aile Froide. Deux groupes se forment. Un qui part depuis le gîte et un autre en voiture vers Aile Froide. Le premier parcoure 7 Km pour 400 m de dénivelé, via les balcons du Sarret, en direction d'Aile Froide. Le second effectue un aller-retour en direction du cimetière des Vaudois, distance 5 Km pour faible dénivelé. Miracle de l'organisation des accompagnateurs, nous nous rejoignons devant une charmante épicerie bio, située à Aile Froide. Là nous pique-niquons dans ce lieu accueillant. 

L'après-midi, l'orage menace, nous partons en voiture vers le pied du glacier blanc au pré de Madame Carle. L'endroit est magique. Nous contemplons un glacier qui disparait doucement, face aux changements climatiques. 

Montée vers le cimetière des Vaudois. - Le long du torrent de Celse Nière. Jacques et Aima en conversation.  -Le repas à Aile Froide. Le glacier Blanc. (Photos MF)
Montée vers le cimetière des Vaudois. - Le long du torrent de Celse Nière. Jacques et Aima en conversation.  -Le repas à Aile Froide. Le glacier Blanc. (Photos MF)
Montée vers le cimetière des Vaudois. - Le long du torrent de Celse Nière. Jacques et Aima en conversation.  -Le repas à Aile Froide. Le glacier Blanc. (Photos MF)
Montée vers le cimetière des Vaudois. - Le long du torrent de Celse Nière. Jacques et Aima en conversation.  -Le repas à Aile Froide. Le glacier Blanc. (Photos MF)
Montée vers le cimetière des Vaudois. - Le long du torrent de Celse Nière. Jacques et Aima en conversation.  -Le repas à Aile Froide. Le glacier Blanc. (Photos MF)

Montée vers le cimetière des Vaudois. - Le long du torrent de Celse Nière. Jacques et Aima en conversation. -Le repas à Aile Froide. Le glacier Blanc. (Photos MF)

Troisième jour, objectif le sentier des Bans. La montée est régulière, tout le groupe s'engage sur un chemin garni de pierriers. Au fond se profile le refuge des bans qui restera un mirage inaccessible. Nous pique-niquons au pied du lieu dit Les cabanes, où coule un torrent  où s'attarde une cascade. Nous aurons parcouru 7 Km pour un dénivelé de 390 mètres. 

Au loin le massif des Bans, inaccessible. - La montée laborieuse. La montagne se fait plus proche. Les sourires de Sandrine et Mireille. Tout le groupe heureux d'y être allé. (Photos MF)
Au loin le massif des Bans, inaccessible. - La montée laborieuse. La montagne se fait plus proche. Les sourires de Sandrine et Mireille. Tout le groupe heureux d'y être allé. (Photos MF)
Au loin le massif des Bans, inaccessible. - La montée laborieuse. La montagne se fait plus proche. Les sourires de Sandrine et Mireille. Tout le groupe heureux d'y être allé. (Photos MF)
Au loin le massif des Bans, inaccessible. - La montée laborieuse. La montagne se fait plus proche. Les sourires de Sandrine et Mireille. Tout le groupe heureux d'y être allé. (Photos MF)
Au loin le massif des Bans, inaccessible. - La montée laborieuse. La montagne se fait plus proche. Les sourires de Sandrine et Mireille. Tout le groupe heureux d'y être allé. (Photos MF)
Au loin le massif des Bans, inaccessible. - La montée laborieuse. La montagne se fait plus proche. Les sourires de Sandrine et Mireille. Tout le groupe heureux d'y être allé. (Photos MF)

Au loin le massif des Bans, inaccessible. - La montée laborieuse. La montagne se fait plus proche. Les sourires de Sandrine et Mireille. Tout le groupe heureux d'y être allé. (Photos MF)

Quatrième jour, direction la vallée de Narreyroux, en courbe de niveau en dessous de la station de Puy St Vincent. Nous arrivons au village de chalets anciens. Un dénivelé de 170 mètres pour 6 Km parcourus. 

La fin est proche, nous rentrons heureux d'avoir parcouru ces chemins, tous ensemble. Nous repartons des images dans les yeux et des souvenirs en pagaille. 

Quelques anecdotes ont émaillé ce séjour, une scène digne des bronzés, un bâton qui tombe sur un genoux couronné, une séance d'étirements qui se solde par la chute de Cécile et Régis et un banc qui ira à la déchèterie. Autant d'éclats de rires qui ont forgés nos souvenirs.  

Au total, nous parcouru 1 100 mètres de dénivelé et 25 Km. Promis nous nous retrouverons le 10 septembre pour la rentrée. 

Pauline s'attarde pour admirer le paysage. - Nous longeons un torrent. Des chalets anciens remarquables. -Le village de Narreyroux. -La fin d'une belle aventure. (Photos MF)
Pauline s'attarde pour admirer le paysage. - Nous longeons un torrent. Des chalets anciens remarquables. -Le village de Narreyroux. -La fin d'une belle aventure. (Photos MF)
Pauline s'attarde pour admirer le paysage. - Nous longeons un torrent. Des chalets anciens remarquables. -Le village de Narreyroux. -La fin d'une belle aventure. (Photos MF)
Pauline s'attarde pour admirer le paysage. - Nous longeons un torrent. Des chalets anciens remarquables. -Le village de Narreyroux. -La fin d'une belle aventure. (Photos MF)
Pauline s'attarde pour admirer le paysage. - Nous longeons un torrent. Des chalets anciens remarquables. -Le village de Narreyroux. -La fin d'une belle aventure. (Photos MF)

Pauline s'attarde pour admirer le paysage. - Nous longeons un torrent. Des chalets anciens remarquables. -Le village de Narreyroux. -La fin d'une belle aventure. (Photos MF)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents